Turntable.fm: découverte, partage et ping pong musical

Turntable-Play-music-together.-1024x560

Gabriel Hallé de Teams, revient pour nous parler de Turntable.fm, un concept vraiment abouti de plate-formes musicales. Gabriel a eu le coup de foudre. Moi aussi.

ATTENTION, Turntable.fm a limité son accès aux USA (Voir l’Edit à la suite de l’article). Une fois de plus, dès qu’une startup parvient à innover avec brio en matière de musique, elle est frappée…..Mais c’est pas grave. Toutes les bonnes idées sont à étudier et mettre en avant, ça sert toujours….

Mes coups de foudre pour les plateformes de musique en ligne ne sont finalement pas si nombreux: Il y a eu Napster, Soulseek, j’ai aussi passé pas mal de temps sur Epitonic à l’époque. Et puis évidemment Youtube est arrivé… je me suis pris ma claque en découvrant LastFm en 2006, un peu plus tard Soundcloud a débarqué. J’ai aussi été assez accroc de la première version de The Sixty One pendant quelques mois, et puis pas grand chose… Miracle, aujourd’hui il y a Turntable.fm!

C’est un peu sorti de nulle part, je ne sais pas qui est derrière ce site, mais ces mecs ont mis au point le concept ultime qu’on attend tous pour la musique: du fun, du partage et de la découverte.

Voilà comment ça fonctionne:

Vous vous connectez au service grâce à votre compte Facebook, puis vous rejoignez l’une des « rooms » créées par les utilisateurs (vous pouvez aussi créer votre propre salle).

5 personnes peuvent prendre place derrière les platines pour jouer à tour de rôle un de leur MP3, et le faire écouter en streaming à tous ceux présents dans la » room ».

Vous pouvez être l’un des DJs ou seulement profiter passivement de la playlist composée par les 5 djs en action. A chaque passage de morceau vous pouvez  voter ‘Lame’ (pourri) ou ‘Awesome’ (génial).

Un cumul de vote « Lame » va zapper le morceau et le Dj suivant prendra le relais. Les votes « Awesome » vont quant à eux permettre au Dj de gagner des points, à utiliser pour faire évoluer l’apparence de son avatar.

Tous les gens de la room peuvent discuter tranquillement entre eux, critiquer ou encenser la programmation musicale, grâce à une petite fenêtre de chat.

Turntable.fm, c’est  une iPod Battle dans un chat room.


C’est vraiment cool et un excellent moyen pour découvrir de la musique dans les styles qu’on préfère, d’en parler avec des gens avertis, et éventuellement de se faire de nouveaux potes internet.

Ok, Spotify permet aussi de partager de la musique, ses playlists avec ses potes Facebook, et d’intégrer ses propres Mp3 à l’appli. Il faut reconnaître qu’ils ont vraiment lancé un super service. Apple a raté le virage avec le couple Ping & Twitter (sic), on verra bien ce que donne leur système cloud… mais pour le moment, en tant qu’accroc de musique ces services ne me conviennent toujours pas car ils manquent cruellement de fun et de système de recommendation pertinent.

De toute manière, comme beaucoup de gros consommateurs de musique, au moins 70% de la musique que j’écoute n’est pas dispo sur les plateformes « légales » au moment où je l’écoute. Mon terrain de jeu reste encore largement les blogs et ses aggrégateurs (Hype Machine, Shuffler.fm, Ex.fm etc.), quelques message-boards, et beaucoup de Soundcloud et de Youtube.

Turntable.fm fonctionne à merveille auprès des passionnés de musique, car sa base-de-données musicale est nourrie des MP3 uploadés directement par ses utilisateurs, et le site parvient parfaitement à mettre en relation des défricheurs qui adorent recommender leur musique préférée.
Le système se base sur les niches musicales, la liberté, la simplicité d’écoute, et le partage. C’est définitivement ce que les fans de musique veulent aujourd’hui.

Alors, les perspectives d’utilisation Turntable.fm sont énormes en terme de marketing et de promotion. Clairement, les artistes devraient vite s’en servir pour donner rendez-vous à leurs fans afin de se retrouver dans la joie et la bonne humeur autour de leur musique favorite et consolider un peu plus leur communauté. D’autres vont s’incruster dans des rooms spécifiques pour tester leurs morceaux et récupérer des feedbacks, et puis il y aura des contests, des pré-écoutes d’albums et tout un tas de bonnes idées qui vont s’improviser afin de permettre aux musiciens d’interagir encore plus avec le public et de créer du lien avec leur fans.

Reste à espérer que les gros labels vont enfin comprendre les opportunités que peut apporter une telle plateforme, complètement en phase avec les vrais passionnés de musique. Ceux qui de toute façon n’iront jamais acheter sur iTunes, sur le site de la Fnac ou payer un abonnement Deezer, ceux-là même à qui il arrive encore d’acheter des coffrets vinyls à 80$, qui font les Djs dans les soirées, parlent des albums sur leur blog, et vont voir des concerts chaque semaine..

Alors combien de temps Turntable.fm restera accessible dans sa forme actuelle ? Il y a fort à parier que le site sera vite considéré comme illégal par la filière.. car en effet, son concept ne s’intègre pas du tout dans cette chaîne de valeur du droit d’auteur, qu’il faut réformer.

Quoiqu’il arrive, énorme big up à Turntable.fm. Je découvre plein de bonne musique, j’ai enfin trouvé ma nouvelle radio !


EDIT (26/06): Il fallait s’y attendre: Depuis hier, Turntable.fm a limité son accès aux USA. Une fois de plus, dès qu’une startup parvient à innover avec brio en matière de musique, elle est frappée par les règles restrictives et conservatrices de l’industrie musicale. C’est bien dommage, c’est même triste…
Si vous faites partie de 14 000 personnes qui sont devenus accroc à Turntable.fm en quelques jours, il ne vous reste plus qu’à…..

Inscrivez-vous à notre newsletter

et recevez les derniers articles du blog tous les lundis!

Nous respectons votre vie privée. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

A propos de l'auteur

Gabriel Hallé a plus de 10 ans d'expérience dans la musique. Il a notamment pris en charge chez Wagram l’activité de distribution digitale. En 2009, il crée sa propre structure – TEAMS (The Ethereal Avenue, Music Service) – qui propose divers services pour accompagner les artistes dans leur stratégie digitale. Il rejoint également en 2010 comme responsable du bureau français FUGA, solution de gestion de catalogue digital et de distribution de contenus pour des labels/distributeurs sur les services musique en ligne comme iTunes, Amazon ou Spotify.

11 commentaires

  1. Gabriel says:

    Je vous recommande l’article de Philippe Astor / Electron Libre qui explique très bien pourquoi Turntable.Fm a limité son accès aux USA: http://electronlibre.info/Coitus-interruptus-pour-le,01319

    Reply
  2. Merci pour le renvoi. Je te dois d’ailleurs (après lecture de cet article sur ton site) d’avoir pu rentrer sur Turntable en fin de semaine dernière, étant mon seul et unique ami FB connecté ;-)

    Reply
  3. Benjamin says:

    La négociation en cours pour une mise en gestion collective du webcasting et webcasting semi-interactif proposée par l’Adami permettra, si elle aboutit, à lever les entraves pour un développement de Turntable en France.

    Reply
  4. @Benjamin, Et cette mise en gestion collective “obligatoire” du webcasting a-t-elle une chance d’aboutir ?

    Reply
  5. Benjamin says:

    @Philippe Astor, réponse trés bientôt :-)

    Reply
  6. FineTuning says:

    Turntable.fm bloqué, restent Outloud.fm (http://goo.gl/GLWiV) et Listening Room (http://goo.gl/0DDSk), avec des concepts similaires, mais certes moins bien emballés que Turntable.

    Reply
  7. Garfield says:

    Moi qui pensais être un passionné de musique, je dois me rendre à l’évidence, je me trompais, car je n’ai aucun intérêt pour ce genre de truc qui semble construit sur un principe de “plus c’est populaire mieux c’est” (cf. le système lame/awesome qui conditionne la poursuite du DJing). Je vais continuer à aller dénicher des albums plutôt que d’écouter les playlists en MP3 d’un hipster.

    Reply
  8. Sylvain says:

    Mouais, passé la hype Wired/TC et followers, à mon avis,n ça va vite reetomber… je suis loin de partager le même avis
    http://www.djing.com/gear/news/turntable-fm-won-t-be-a-hit-for-djs-seems-to-be-for-wannabes/

    Reply
  9. Samara says:

    turntable est fermé, c’est http://www.jampri.com playlists de musique sociale mieux fait avec facebook

    Reply
    • Turntable n’est pas fermé du tout, il n’est juste plus accessible actuellement à partir d’une adresse IP française. Mais je ne doute pas que cela s’arrange très vite.

      Reply

Trackbacks pour cet article

  1. Pour libérer Turntable & co, la gestion collective des droits musicaux sur le net? | Don't believe the Hype

Donnez votre avis !

 

Créé par Wordpress