Wednesday 31 Aug 2016

Comment bien utiliser votre CD physique comme un outil marketing?

mixtape

Oui, les gens continuent d’acheter des CD. Plus de 240 millions de CD ont été vendus en 2011. Alors oui, les revenus numériques augmentent de plus en plus, mais le CD est encore un marché viable, au moins pour quelques temps. Et puis même…le CD reste un outil de vente directe, un objet….ce n’est donc pas encore un boitier en plastique à jeter…

Donc, c’est pas mal de réfléchir à votre CD comme un outil marketing, voici donc quelques petites choses à penser avant de vous engager dans la fabrication.

1. Faites attention à l’artwork (l’image, l’illustration). Il est vraiment important. Un artwork de médiocre qualité peut donner l’impression à un acheteur potentiel  que la musique et la production ont subi le même sort. Bref, les trucs photocopiés de médiocre qualité, les pixels visibles, les textes écrits en comic sans ms, on évite…

2. Vous pouvez intégrer un QR code. Les gens le scannent avec leur mobile et peuvent accéder instantanément à votre site web, iTunes Store, ou à peu près n’importe où ailleurs.. C’est pas cher, et c’est un excellent moyen de garder le contact.. On avait d’ailleurs parlé du QR et des tshirts dans un article précédent.

3. Assurez-vous que l’URL de votre site est très visible. Mettez-la sur chaque page de votre artwork pour que quelqu’un qui est interessé puisse se connecter tout de suite.  Et qu’il puisse accéder à votre magasin en ligne. C’est là aussi que vous allez gagner de l’argent.

4. Intégrer un code de téléchargement (via Bandcamp par exemple). Cela peut être pour la version numérique du CD, des bonus, des titres inédits. Quoi qu’il en soit,cela devient de plus en plus fréquent et les acheteurs de CD commencent à l’attendre..

En résumé, rappelez-vous, comme je l’ai dit ici à plusieurs reprises et illustrées dans mon livre Musique et Stratégies Numériques, il faut créer des opportunités d’achat pour tous les fans à partir de multiples points d’accès et à des prix différents :

– package billet concert/CD/vinyle ;

– package T-shirt/CD/vinyle ;

– package billets/CD ou vinyle/T-shirt ;

– billet VIP pour le concert et rencontre avec le groupe ;

– édition limitée, autographiée ;

– téléchargements numériques de titres exclusifs, reprises, etc., plus le téléchargement d’un nouveau titre ;

– offrir du physique et de l’accessibilité : livres photos, CD, DVD en édition limitée, appel, pass backstage

On peut aussi pousser ses offres en les limitant dans le temps : un mois peut tout à fait être suffisant pour créer une demande.

Et si vous avez besoin de pousser ces stratégies, n’hésitez pas à aller faire un tour sur le site de mon agence, DBTH, on est aussi là pour ça.

Inscrivez-vous à notre newsletter

et recevez les derniers articles du blog tous les lundis!

Nous respectons votre vie privée. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

A propos de l'auteur

Virginie Berger est la fondatrice de DBTH (www.dbth.fr), agence spécialisée en stratégie et business développement notamment international pour les industries créatives (musique, TV, ciné, gastronomie), et les startups creative-tech. Elle est aussi l'auteur du livre sur "Musique et stratégies numériques" publié à l'Irma. Sur twitter: @virberg

Donnez votre avis !

 

Créé par Wordpress