Wednesday 23 Jul 2014

Comment préparer, optimiser et développer vos concerts (dossier) Part 1: la préparation

keepcalmrockon

En marketing (Pouah pouah marketing!), on désigne “les 4 P” pour décrire le Mix Marketing traditionnel: Produit, Prix, Placement et Promotion.

Nous allons emprunter ce terme et l’appliquer au live avec Préparation, Promotion, Performance, Post concert. Cette série d’articles sur les 4 P écrit par Dave Cool de Bandzoogle vous donc vous apporter tous les conseils pour optimiser vos concerts.

1. Les 4 P appliqués aux concerts: la Préparation

Nous allons partir du fait que vous avez déjà choisi votre salle et confirmé la date avec le programmateur de celle-ci. Pour des conseils sur comment être booké, voir l’un des précédents articles (de Dave Cool ndlr) : 5 façons d’impressionner un programmateur de salle et d’obtenir plus de dates.

Lorsque le concert est confirmé, voilà plusieurs éléments dont vous aurez besoin pour le préparer:

- Qui fera la première partie?

Tout d’abord: est-ce qu’il va y avoir une première partie ? La réponse sera presque toujours oui, tant les avantages sont évidents. Une première partie pourra chauffer le public et, avec un peu de chance, ils auront ramené tous leurs fans au concert et aider à la promotion de celui ci. Donc, au moment de choisir le groupe qui sera en première partie, de petites choses sont à savoir (et s’il vous arrive d’être en première partie beaucoup de ces conseils pourront s’appliquer).

  • Est ce que leur musique correspond à la vôtre ?

Il y a deux écoles de pensée : pour la première, vous trouvez un groupe similaire au vôtre pour que la soirée soit musicalement cohérente. Pour la seconde, vous partez sur quelque chose de complètement différent pour donner au public quelque chose de nouveau en fonction des groupes qui joueront.

Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise réponse à cette question, cela dépend vraiment de ce que vous voulez offrir à votre public.

  • Est ce que leur public aime votre musique ?

Un autre élément à considérer est le potentiel pour que les fans de la première partie aiment votre musique. Dans le meilleur des cas, vous récupérerez des fans ce soir là.

  • Vont-ils aider à la promotion du concert ?

Quand vous choisissez un groupe en première partie, prenez en compte si c’est un groupe proactif qui participera à la promotion du concert. Ce que vous ne voulez pas, c’est d’un groupe qui va simplement se présenter le soir du concert, sans avoir tenter de ramener leurs fans, et tout simplement jouer et réclamer leur argent. Ce sera sans doute difficile à éviter, mais faites des recherches, et demandez autour avant de prendre de choisir.

  • Ont-ils d’autres concerts autour de cette même date ?

Vous ne voulez également pas que le groupe en première partie ait d’autres concerts prévus à quelques jours du vôtre, ou pire, le même soir que votre concert (en fait j’ai vu cela se produire de nombreuses fois où le groupe faisait d’autres premières parties sur d’autres concerts la même soirée). C’est vraiment démoralisant et le groupe ne rameutera pas autant de monde à votre concert.

2. Le démon est dans les détails: la logistique du concert

Il est indispensable de régler les problèmes logistiques du concert à l’avance.

Cela comprend :

  • Rémunération

Quel est le deal passé avec le lieu ? Une garantie ? Un pourcentage sur les entrées ? Vous passez la corbeille à la fin du concert ? Un pourcentage sur le bar ? Une fois que vous vous êtes renseignés, pensez à la façon dont vous allez diviser la rémunération avec le groupe de première partie. N’attendez pas jusqu’au soir du spectacle pour faire ça. Prévoyez bien à l’avance et préservez vous d’une potentielle prise de tête le soir du concert.

  • Repas et boisson

Qu’est il prévu pour le diner et les boissons destinés au groupe? Est ce que tout est gratuit ? Au prix du personnel ? Au plein tarif ? La quantité est-elle limitée ?

  • La guest list

Ya t’il une limite au nombre d’invités ? Faut il donner la liste en avance à la salle?

  • Billetterie et placement

Quels sont les frais couverts par la vente des tickets ? Le choix du prix est-il pris par la salle ou par le groupe ? Les places sont-elles disponibles en prévente ou peut-on seulement acheter à l’entrée ? Peut-on choisir son emplacement dans la salle ?

  • Arrivée et logistique

A quelle heure doit-on amener le matériel ? Est ce que les groupes arrivent tous en même temps ? Y a t’il une entrée spéciale pour charger le matériel ?

  • Son et équipement

Quels sont les équipements sonores prévus par le lieu ? De quoi les groupes sont responsables ? Est ce que le groupe doit partager du matériel avec un autre groupe ? Y a t’il un ingénieur du son sur place ? Peut-on venir avec son propre ingénieur du son ? Quelle est l’heure des balances pour chaque groupe ?

  • Début et fin

A quelle heure les portes ouvrent-elles au public? A quelle heure débute le concert? Quelles sont les horaires de passage de chaque groupe? Y a t’il une heure spécifique à laquelle le concert doit finir?

  • La logistique de l’entrée

Qui s’occupe de l’argent à l’entrée ? Est ce la salle ou un membre du groupe volontaire? Y a t’il une caisse fournie par la salle ? Un tampon pour tamponner les mains des gens (une fois qu’ils ont payé) ?

  • Organisation de la salle

Certains lieux offrent différentes possibilités de mise en place de salle : places assises, pas de places assises, des tables avec chaises etc…

Il faut en discuter avec le lieu et décider de la meilleure option pour le concert.

  • Table de merchandising

Y a t’il une table, un espace prévu pour le merchandising ? Ou se trouve t’il ? Sera t il éclairé? Est ce que le lieu prend un pourcentage sur les ventes ? Est ce qu’il y a une caisse avec de la monnaie fournie par le lieu ? Qui est responsable de la vente du merchandising? Le lieu? Le groupe? Pouvez vous vendre le merchandising tout au long du concert, ou seulement avant ou après ?

  • Matériel de promo pour la salle

De quoi la salle a t elle besoin ? Posters, flyers, biographie, photo du groupe? Un communiqué de presse? Assurez-vous de leur fournir tout ce dont ils ont besoin avant le concert.

Vous trouverez ici un document vous permettant de vérifier tous les points logistique : Checklist logitisque.

  • Travaillez bien votre set list

Ce point a déjà été abordé dans un article sur Bandzoogle sur Comment trouver un booker, mais, on ne cessera de le redire, construire une set list est un vrai art en soi. Votre set list déterminera ce que vont vivre vos fans.

Voici quelques points à prendre en compte quand vous construisez votre set list.

- La longueur du set: Quelle est la longueur du set que vous jouerez ?

Décidez de la durée qui aura le plus d’impact et permettra le juste équilibre entre avoir fait un bon concert et donner au public l’envie d’en entendre plus !

- Le choix des titres: Une fois que vous connaissez la longueur du set, choisissez les morceaux que vous avez envie de jouer ce soir là, incluant le rappel, si il y en a un.

- Stimulez le public: Vous avez des titres énergiques et certains qui le sont moins ? Que voulez vous partager avec le public ce soir là?

Commencer doucement puis évoluer ? Y a t’il des titres sur lesquels le public peut participer ? Ou voulez vous placer ces titres là dans le set ? Représentez vous votre concert et faites en sorte que les titres fonctionnent bien ensemble.

- Les transitions: Assurez vous que vos morceaux s’enchainent bien et que tout le groupe est au courant de quand il y a une petite pause où l’on peut interagir avec le public, ou pas.

- Genre de salle / configuration: Est ce un bar sombre, une boite, un théâtre de quartier, un café ? Quelle est la configuration de la salle et des tables? Est ce que cela peut influencer sur le set que vous avez préparé?

Une fois que vous avez fait votre set list, répétez la, encore, encore et encore. Assurez vous que chaque membre du groupe peut jouer le set les yeux fermés, connaissant chaque repère, chaque transition, sans hésitation.

Les visuels : la scène et la table de merchandising.

  • La scène

Vous devez aussi préparer tous vos visuels pour le concert. Est ce que votre groupe a des costumes ou un certain « dress code »? Aurez vous des projections vidéos en fond ? Une bannière avec le nom du groupe suspendue à la scène ? Une tête de batterie customisée avec votre logo ?

Pour trouver des bonnes idées de visuels de concert, vous pouvez consulter l’article de Chris « Seth » Jackson sur le blog de Bandzoogle: Personne ne se souviendra de votre groupe : Dix façons pour ne pas qu’on vous oublie.

  • La table de merchandising

Qu’allez vous faire de votre table de merchandising? Avez vous un élément visuel accrocheur ? Une signalisation repérable rapidement?

Voici quelques élément essentiels à avoir sur votre table de merch’ :

  • Signalisation : Votre nom de groupe, la liste des articles proposés et les prix affichés clairement.
  • Caisse : Avec de la monnaie (ne comptez pas sur le lieu pour la fournir)
  • Feuilles d’inventaire : Pour pouvoir suivre vos ventes.
  • Stylos et marqueurs : Pour la mailing list et pour les autographes.
  • Inscription à la mailing list: La mailing list est toujours la façon la plus fiable pour rester en relation avec vos fans, et la meilleure façon de convertir les fans en acheteurs.

Il faut ainsi obtenir leur adresse mail dès que vous le pouvez, et même offrir un autocollant ou un pins dès qu’ils ont signé. Ce sera forcément un investissement sur le long terme pour votre groupe.

Voici un exemple d’une table de merchandising réussie avec signalisation et proposition d’inscription à la mailing list !

Note : Accepter les paiements par carte bleue lors de vos concerts  peut augmenter vos ventes de façon spectaculaire. Le public n’a pas toujours de liquide sur soi mais une carte bleue, si.

Préparez-vous pour la promotion du concert : mettez-y vous au moins 6-8 semaines avant.

La partie 2 des 4 P abordera dans les détails quelques tactiques que vous pourrez utiliser pour faire la promo de votre concert. Pour que tout se déroule bien entre la Préparation et la Promotion, donnez-vous 6 à 8 semaines afin de tout planifier et faire la promo correctement. Vous pourrez donc considérer la promo de votre concert comme une vraie campagne de pub, voir si vous cherchez un sponsor (ndlr : article de Bandzoogle sur le sponsoring) ou non, et organiser la promo avec les autres groupes.

“Illustration photo: We want more”

A propos de l'auteur

Dave Cool est le directeur des relations artistes chez Bandzoogle (bandzoogle.com). Il écrit également régulièrement sur le blog de Bandzoogle Il a également produit et dirigé le documentaire"What is INDIE? A look into the World of Independent Musicians"

11 commentaires

  1. Steelcox says:

    Je crois savoir qu’en France, selon la loi en vigueur, un artiste n’est pas autorisé à organiser lui-même ses propres concerts. Il doit passer par un entrepreneur de spectacles détenteur de la licence spécifique délivrée par la Drac, cette structure permettant d’établir les bulletins de salaire aux musiciens et les déclarations sociales, etc. … Qu’en pensez-vous ?

    Reply
    • Bonjour,
      Un artiste peut tout à fait organiser ses propres concerts. L’activité d’entrepreneur de spectacles vivants peut être exercée occasionnellement sans possession d’une licence dans la limite de six représentations par année civile pour les personnes physiques ou morales qui n’ont pas pour « activité principale ou pour objet l’exploitation de lieux de spectacles, la production ou la diffusion de spectacles ».

      Reply
  2. Steelcox says:

    Oui Virginie, merci pour ces précisions. C’est vrai qu’une association peut organiser jusqu’à 6 concerts par an. Par contre si on se place du côté de l’artiste dont l’activité principale serait de faire des spectacles, il lui serait difficile de vivre avec seulement 6 concerts par an à moins qu’il n’ait affaire à plusieurs associations qui accepteraient de l’employer via le Guso. Par contre, comme vous le savez, le montage d’un spectacle nécessite une importante mise de fonds de départ pour couvrir les frais en amont tels que location de salle de répétitions, salaires des musiciens, frais de déplacements, repas et autres … Au niveau des aides au spectacle vivant, pour le cas où elles seraient accordées et sous un certain délai, celles-ci sont versées pour la plupart non à l’artiste lui-même mais à la structure d’entrepreneur de spectacles avec licence valide qui doit en faire préalablement la demande pour les concerts de l’artiste. Si j’ai bien tout lu Freud ! :o ))

    Reply
  3. cocobass says:

    Bonjour, j’aimerais savoir, est-ce qu’un “DJ” doit payer des droit d’auteur “representation” lorsque qu’il passe ses disque en plublique (et qu’il n’est pas inscrit a la sacem).

    Reply

Trackbacks pour cet article

  1. Comment faire la promotion de vos concerts (dossier part 2)? | Don't believe the Hype
  2. Comment préparer, optimiser et développer vos concerts (dossier) Part 1: la préparation | -thécaires | Espace musique & cinéma | Scoop.it
  3. Comment préparer, optimiser et développer vos concerts (dossier) Part 1: la préparation « la bibliothèque, et veiller
  4. Comment améliorer vos concerts live? (dossier concert part 3) | Don't believe the Hype
  5. Comment améliorer vos concerts live? L’après concert (dossier concert part 4) | Don't believe the Hype
  6. Dossier concert: La préparation, la promotion, la performance des concerts et le post concert | Don't believe the Hype
  7. Les 20 pièces de merch les plus rentables (pour vous..) | Don't believe the Hype

Donnez votre avis !

 

Créé par Wordpress