Wednesday 23 Jul 2014

Comment améliorer vos concerts live? (dossier concert part 3)

zonecomfort

On l’a démarré en début de semaine, dossier spécial concert préparé par Dave Cool, le directeur des relations artistes de Bandzoogle. Cette série d’articles sur les 4 P vous apportera tous les conseils pour optimiser vos concerts. “Les 4 P” appliqués au concert, cela donne:  Préparation, Promotion, Performance, Post concert. On a déjà vu la préparation et la promotion. On va maintenant passer à la Performance….

“Les 4 P” est un terme utilisé pour décrire le Mix Marketing traditionnel: Produit, Prix, Placement et Promotion. Nous allons emprunter ce terme et l’appliquer pour le live : Préparation, Promotion, Performance, Post concert. Cette série d’articles sur les 4 P vous apportera tous les conseils pour optimiser vos concerts. La troisième partie est consacrée à votre performance.

Les 4 « P » appliqués au concerts live : Performance.


Comment faire un excellent concert? Un concert est une expérience très subjective, et la réponse dépend vraiment de à qui vous la posez, et le genre de musique peut être un facteur très important aussi. J’ai essayé d’envisager ce troisième « P » avec des caractéristiques universelles qui contribuent à faire un bon live, et ce peu importe le genre.

Voici donc trois caractéristiques universelles pour donner un bon concert :

« Est ce que vous transmettez quelque chose d’assez authentique et passionné au point que les gens vous demandent de recommencer pour leurs amis ? » Seth Godin

1)   La passion
Jouez comme si c’était votre dernier concert (leçon #1 par Charles Bradley).

« Je chante à chaque fois comme si c’était le dernier concert que je donnais » Charles Bradley

C’est déjà assez dur de lancer une carrière à 20 ans, mais ça l’est encore plus à 60. Cependant, à l’âge de 64 ans, le chanteur de soul Charles Bradley a lancé sa carrière en solo avec l’album « No Time For Dreaming », sur Daptone Records. Charles Bradley réalise la chance qu’il a et profite de chaque concert en jouant comme si c’était le dernier.

Bien que cela puisse paraître assez extrême, quand on y pense, le seul moment qui existe est le présent. Il n’y a pas de passé, et pas de certitude d’avenir. Donc si les groupes envisageaient chaque concert comme si c’était leur dernier, l’énergie et la passion contribueraient sans doute à produire un meilleur concert.

2)   La spontanéité
N’ayez pas peur d’être spontanés (leçon #2 par Dan Mangan).

« Ces inoubliables moments de beauté ne peuvent venir que du croisement de la vulnérabilité, l’honnêteté et la spontanéité » Dan Mangan.

Dan Mangan est un chanteur/compositeur/interprète que j’ai rencontré en 2010 à Vancouver lors d’un meeting de l’OCFF (Ontario Council of Folk Festivals).

Je n’oublierai jamais qu’à un moment donné du concert, Dan a sauté de la scène et a commencé à chanter en se promenant dans le public en l’encouragent à chanter avec lui. C’était un geste risqué car la salle n’était pas remplie de centaines de fans, mais plutôt de gens de l’industrie musicale qui ne chanteraient probablement pas avec lui. Il s’est mis dans une position totalement vulnérable et cela aurait pu mal se passer.

Mais il a remporté son pari, la foule a applaudi, a chanté et, sans même le savoir, plus de 200 personnes de l’industrie de la musique ont contribué à créer un moment magique, voire même un des moments clefs du séminaire.

3)   Faites participer le public
Faites en sorte que le public participe (leçon #3 par Rich Aucoin)

Cela rejoint le point précédent, mais mérite une attention particulière : la participation du public. Elle peut prendre forme de différentes façons : faire chanter le public à un concert de folk, applaudir lors d’un concert de gospel, lever les bras en l’air dans un concert de hip hop, ou donner des centaines de bracelets lumineux au public lors d’un concert électro.

J’ai été témoin d’une forme unique de participation du public à l’  Osheaga Festival à Montréal il y a quelques années : il y avait une petite tente le long d’un chemin de terre, entre les deux grandes scènes, où les artistes avaient pour mission d’amasser des fonds pour War Child.

Avec tout le brouhaha des gens et les musiques venant des scènes principales, la majorité du public passait près de la tente en y jetant à peine un œil. Sauf pendant le concert de Rich Aucoin.

Il a transmis tant de passion et d’énergie pendant sa performance (point n°1) qu’il a même grimpé aux arbres qui étaient à coté de la tente tout en continuant de chanter (point n°2). Mais le vrai point culminant du show était quand il a ouvert un parachute et que le public a continué à danser en dessous. Vous voyez, c’est un peu comme se remémorer ses souvenirs d’enfance en classe de gymnastique. Le bon vieux temps…

J’ai vu beaucoup d’artistes faire des choses folles pendant les festivals, mais j’ai finalement choisi de parler de la performance de Rich, car c’est celle qui me semble la plus impressionnante.

Améliorez votre concert !

Une question évidente se pose: comment savoir si vous êtes en train de donner un bon concert ? De toute évidence, en grande partie à l’instinct: sentir le feeling du public, ressentir une communication entre vous ou non.

Mais voici quelques façons d’obtenir des feedbacks qui pourront vous aider à apporter des améliorations à votre live.

Demandez à vos Fans
Parlez à vos fans tout de suite après le concert, envoyez un sondage par mail, ou créez un sondage sur votre site internet en leur demandant leur avis. Vous pouvez même mettre en place un hashtag sur Twitter pour le concert et obtenir des informations du public en temps réel.

Enregistrez le concert
Vous ne savez jamais vraiment à quoi vous ressemblez sur scène avant de vous voir en vidéo. Cela peut être un exercice douloureux pour de nombreux artistes (certains se sentent mal à l’aise, semblables à certains acteurs qui ne peuvent pas regarder leurs performances dans leurs films), mais le potentiel gagnant est énorme. Il y a évidemment des tonnes de façons dont vous pouvez améliorer votre look, votre dynamisme et votre performance sur scène, et la voir en vidéo est une bonne manière de s’évaluer et de faire des ajustements.

Demandez un feedback à une source objective
Demandez au barman, au programmateur, ou au staff de la salle de concert ce qu’ils ont pensé de votre live, ils auront peut être un point de vue différent des autres. Vous pouvez également demander à votre manager, à votre booker, votre label, ou encore à vos amis ou votre famille. Soyez juste sûr que les personnes à qui vous demanderez vous disent la vérité car vous mentir ne vous rendrait pas service.

Quelque soit la façon d’obtenir les échos de votre prestation, vous trouverez certainement des remarques utiles et des remarques moins utiles, peut être qu’il y aura des remarques récurrentes, et ce sont sur ces remarques que vous devez vous baser afin de rectifier le tir pour vos prochains concerts.

Jouez, Jouez, Jouez

C’est une évidence, si votre groupe ne répète pas alors il ne s’améliorera pas. Et s’il y a des questionnements au sein de votre groupe sur l’utilité de jouer ou non, référez-vous à oddquartet.

Obtenez une aide extérieur

Sur le plan individuel, chaque musicien peut améliorer la performance de son propre instrument, que ce soit guitare, batterie, voix…

Pratiquer seul reste bien sûr un moyen de vous améliorer, mais avoir des conseils extérieurs ou recevoir des leçons classiques d’un professeur peut faire toute la différence dans la technique, l’endurance ainsi que dans la capacité à improviser.

Il y a un tas de bonnes sources d’information, on en trouve pour chaque instrument, et chaque musicien a ses sources bien à lui. Cari Cole donne un bon nombre de conseils sur son site internet, ainsi que sur son compte Twitter.

Vous pouvez aussi embaucher un ingénieur son. Un ingénieur son travaille les concerts comme le producteur en studio, il aide l’artiste à sortir ce qu’il a de meilleur. Tom Jackson est sans doute le meilleur ingénieur son et il a beaucoup contribué à créer ce statut. Son site internet est incontournable en la matière: http://www.onstagesuccess.com/

La liste des choses à ne pas oublier de faire pendant votre concert

Avant de terminer cet article, voici quelques petites choses qui n’ont pas de lien avec votre performance, mais que vous pouvez faire pendant votre concert et qui auront un impact positif sur votre carrière à venir.

Demandez aux gens de remplir votre mailing list

Quand vous aurez l’attention du public, n’oubliez pas de leur rappeler qu’ils doivent remplir la mailing list avant la fin de la soirée. Les emails c’est ce qu’il y a de mieux, c’est le moyen le plus sûr de rester en contact avec vos fans, alors assurez vous de faire de la pub pour votre mailing list sur scène.

Faites la publicité de votre merchandising

C’est la même chose pour votre merchandising. Votre nouvel album est sorti? Dites-le une fois sur scène. Un nouveau vinyle? Dites le aussi. Des nouveaux t shirts pour filles? Mentionnez le, vous n’avez pas besoin d’être vendeur de voitures d’occasion pour vendre, mais utilisez des façons créatives et drôles de rappeler au public que n’importe quel petit signe de soutien vous aidera, surtout si vous êtes en tournée.

Remerciez l’ingénieur son, le personnel, et le booker

Pendant que vous êtes sur scène, n’hésitez pas à remercier l’ingénieur du son, le personnel du bar, le booker qui vous a permis de jouer dans cette salle. Savoir être reconnaissant vous permettra d’aller loin.

Amusez-vous!

Enfin, n’oubliez pas de vous amuser, d’avoir du plaisir sur scène, parce qu’en fin de compte, il s’agit de jouer de la musique!

Si vous ne vous amusez pas, le public aura lui aussi du mal à s’amuser.

A propos de l'auteur

Dave Cool est le directeur des relations artistes chez Bandzoogle (bandzoogle.com). Il écrit également régulièrement sur le blog de Bandzoogle Il a également produit et dirigé le documentaire"What is INDIE? A look into the World of Independent Musicians"

7 commentaires

  1. Les 3 volets de ce dossiers sont juste geniaux, merci à dave pour le contenu et merci a toi de nous l’avoir partagé

    Reply
  2. Marie-Noelle says:

    Merci pour ce billet tres intéressant qui fourmille de bons conseils.

    Reply
  3. Dorian says:

    Bravo pour ce bel article bien pensé, bien documenté et excellemment présenté ! En appoint à ce que vous proposez, je me permets d’offrir également à vos lecteurs un autre article spécialement publié pour aider les organisateurs à remplir leurs salles et amener le public à leurs spectacles, en espérant que comme moi, vous trouverez cet échange approprié. Amitiés
    http://lenversduclassique.com/comment-remplir-ma-salle-de-concert-sans-perdre-une-fortune/

    Reply

Trackbacks pour cet article

  1. Comment améliorer vos concerts live ? (dossier concert part 3) « la bibliothèque, et veiller
  2. Comment améliorer vos concerts live? L’après concert (dossier concert part 4) | Don't believe the Hype
  3. Dossier concert: La préparation, la promotion, la performance des concerts et le post concert | Don't believe the Hype
  4. Les 20 pièces de merch les plus rentables (pour vous..) | Don't believe the Hype

Donnez votre avis !

 

Créé par Wordpress