Outils de veille musicale, ou comment ne pas louper le disque d’un groupe qu’on aime

K7

Nicolas, du site Fine Tuning, site qui se concentre sur technologies pour ou autour de la musique, a partagé ses outils de veille musicale. Il m’a semblé interessant de vous les  faire à mon tour partager.

Depuis que je ne lis plus la presse musicale, et que les blogs musicaux ont quitté mon lecteur de news, il est devenu moins facile de ne plus rater de sorties de groupes que j’apprécie. Voici les solutions que j’utilise désormais pour me tenir au courant et ne plus rien louper.

Last.fm et IFTT

Last.fm propose deux flux différents, les nouvelles sorties des artistes figurant dans votre bibliothèque (ceux que vous avez scrobblés) et des recommandations en fonction de votre historique d’écoute. Pour ne pas avoir à me connecter sur le site et ne pas encombrer mon lecteur de news, j’ai créé deux recettes sur If This Then That. Pour ceux qui ne connaitraient pas IFTT, c’est un service qui permet d’automatiser certaines tâches en définissant très simplement un élément déclencher et l’action que cela doit accomplir. Pensez à Yahoo! Pipes en très simplifié et facile d’utilisation.

Ces recettes IFTT sont configurées pour m’envoyer un email à chaque fois qu’un nouveau disque ou une nouvelle recommandation est ajoutée. Vous pouvez utiliser ces recettes publiques, vous n’aurez que votre nom d’utilisateur à modifier.
Le point négatif avec Last.fm est que tout aussi étonnant que cela paraisse quand on connait la maturité du service, il gère mal les homonymes. Un cas qui arrive malheureusement plus souvent qu’on ne le pense.

Discogs

Probablement la solution la plus complète en théorie : la page personnalisée des nouvelles sorties de Discogs. La richesse de la communauté Discogs permet de rien louper, la moindre édition limitée, tour single, remix y est documentée. C’est génial, mais on se perd souvent dans les rééditions de back catalogue qui ressurgissent en tête de liste. L’autre inconvénient majeur est que cette page de recommandations personnalisées n’offre pas de flux XML. Impossible donc d’y accéder autrement qu’en se connectant à Discogs. Pas pratique et pour moi qui n’ai ajouté que 10% environ de ma collection à mon compte Discogs, il manque pas mal de choses.

Headphones

A la base, Headphones est un add-on pour SABnzbd, une application qui sert à automatiser le téléchargement de contenus sur les newsgroups. Mais Headphones peut fonctionner sans SABnzbd, si on en fait comme moi un usage détourné. Il vous faudra installer Python et clôner le répertoire Github du projet. Ensuite, lancez Headphones.py, spécifiez le répertoire de votre bibliothèque musicale et attendez que Headphones analyse le tout. Pour chaque artiste vous disposerez d’une discographique complète (basée sur les données de Musicbrainz) et d’un indicateur informant de la présence de tous les titres dans votre librairie. Cliquez sur l’onglet « Wanted », et vous trouverez la liste des albums des artistes de votre bibliothèque qui sortiront prochainement. L’onglet « Extras » permet quant à lui d’afficher des recommandations de nouveaux artistes, ne figurant pas encore dans votre bibiliothèque.

Les données provenant des MusicBrainz, les résultats sont plutôt bons, même si il y a pas mal de trous concernant des artistes confidentiels (peut être que le support de Discogs sera ajouté prochainement ?). Points négatifs, Headphones est plutôt gourmand en ressources et a tendance à faire ramer mon NAS (il existe un package Headphones pour les possesseurs de NAS Synology). De plus, l’utilisation première de Headphones étant le téléchargement, l’interface parait souvent incongrue.

Si vous avez d’autres méthodes (non, je ne veux pas utiliser les recommandations d’Amazon, merci), votre avis est le bienvenu, car pour le moment je n’ai pas trouvé la solution miracle.

A propos de l'auteur

Nicolas est rédacteur de Fine Tuning (http://fine-tuning.fr) depuis 2006, un site sur les technologies et la musique. Ancien label manager, il est aujourd'hui secrétaire du Mila et Product Manager. Il aime : les algorithmes de recommandation. Il n'aime pas : les mails signés "musicalement".

3 commentaires

  1. Simon says:

    Merci, je connaissais IFTTT mais n’y avais pas pensé dans ce sens.
    Sinon, pour les gens qui utilisent beaucoup LastFM il y a également Soundamus qui fonctionne pas mal, ça prend le flux lastfm, croise avec les nouveautés amazon, itunes, bandcamp… et renvoie le tout par email.
    On peut également enlever les artistes qui ne nous intéressent pas ou son mal classés. Le site est là : http://soundamus.net/

    Reply
  2. Finetuning says:

    Je connaissais pas http://soundamus.net/
    Merci Simon. Il y a quelques trucs un peu exotiques dans mon flux (Elvis, qu’est-ce que tu fous là ??) mais ça à l’air pas mal du tout. J’ajoute à ma liste !

    Reply
  3. Fabien says:

    Ouah, merci pour IFTTT, c’est génial cet outil !

    musicalement,
    Fabien

    (hi hi hi moi aussi ça me gonfle ! j’attends un mail de mon charcutier qui finirait par “saucissonnement, René”)

    (il s’appelle pas René mais j’ai voulu respecter son anonymat)

    Reply

Donnez votre avis !

 

Créé par Wordpress