Wednesday 03 Sep 2014

Les 10 raisons pour lesquelles vous perdez vos fans sur Facebook

hatelove

Et hop, chouette article de notre ami Marc-André Laporte, de l’excellent site quebecois Donne ta musique. Aujourd’hui, question existentielle? Pourquoi on ne vous aime plus?

Chris Robley de l’excellent site The DIY Musician a partagé un article la semaine dernière énumérant 10 faux pas croisés sur Facebook. Voyons ensemble ces dix choses à ne pas faire si vous désirez conserver vos fans Facebook.

1- Vous créez différents événements pour la même soirée


Avoir un compte actif sur Facebook c’est aussi être bombardé de demandes. Amitié, événement, amour. Le petit icône rouge au haut de la page se fait voir plus souvent qu’autrement. Faites un effort pour ne pas doubler vos invitations. S’il arrive que vous partagiez la scène avec d’autres artistes pendant une soirée, svp n’y allez pas chacun de votre événement personnalisé. Qu’une tête soit responsable du projet Web et que tout le monde redirige vers celui-ci l’événement créé par celle-ci. J’ai tendance à éliminer les personnes responsables de pollution sur mon compte Facebook. Vous aussi j’en suis sur.

2- Vous demandez constamment des votes


Oui, l’Internet peut vous permettre d’inscrire votre band à un nouveau concours à chaque jour. Oui, vous êtes constamment en compétition contre des artistes dont le nom vous est totalement inconnu. Oui, vous êtes compétitif et vous avez beaucoup de fans et d’amis Facebook. Demander un vote c’est bien quand ça ne dépasse pas UNE demande. Par contre, rappeler cinq fois par jour à “ceux qu’y n’ont pas encore voté” que vous désirez vraiment gagner ce concours, ça devient rapidement agressant. Ce point ne s’adresse pas uniquement aux musiciens, mais plutôt à tous participants confondus.

3- Votre page Facebook manque d’informations


Quelles sont vos chances de retour si vous répondez uniquement à la moitié d’un formulaire? Si vous donnez un CV avec des informations manquantes? Votre page est un premier contact visuel pour plusieurs personnes. Si votre musique est excellente, mais votre page est cheap, votre musique sera perçue comme cheap. Malheureusement.

4- Vous partagez vos états d’âme


Oui, il est important de créer du contenu et de garder une constance. Oui, vos admirateurs désireront en savoir plus sur vous. Par contre, si vous écrivez sept statuts par jour, essayez de garder le message axé sur votre produit. Si vous n’êtes pas un groupe engagé politiquement, peut-être que vos opinions sur la campagne électorale n’ont pas leurs places dans vos communications. Restez concis.

5- Vous êtes négatif


Je fuis le négatif. J’ai coupé les ponts avec des amis de longue date, car ils m’apportaient plus de négatif que de positif. Imaginez ce que je ferai à un groupe de musique qu’y me propose la même chose. Si vous écrivez constamment sur la débandade de l’industrie de la musique, le téléchargement illégal ou vos ventes peu concluantes, vos admirateurs n’auront pas pitié de vous. Changez de domaine ou gardez vos commentaires pour une discussion autour d’une bière. On vous aime quand vous avez du plaisir.


6- Vous utilisez que des MAJUSCULES


Il y a eu une vague de surutilisation des points d’exclamation. Vraiment!!!!!!!! Aujourd’hui par contre, les gens délaissent cette ponctuation pour les phrases en MAJUSCULE. Vous savez que vos chances de devenir un pourriel augmentent considérablement lorsque votre sujet de courriel est en majuscule. Vous souhaitez bien sûr attirer l’attention, mais l’exagération du ALL CAPS fera l’effet inverse. Sauf si vous êtes Cat Power.

7- Vous mettez en ligne des photos de mauvaise qualité


Instagram est un excellent outil promo. Ce qui est fantastique c’est que cette technologie permet d’effacer les vos oeuvres sans intérêt. On aime les photos de votre groupe lorsqu’elles apparaissent dans notre news feed. On aime moins les photos dont on ne comprend pas le message.

8- Vous demander d’aimer la page pour pouvoir écouter la musique


C’est du non-sens.

9- Vous faites votre promo sur le mur de vos fans


Vous n’avez tout de même pas oublié à quel point le bas de votre page MySpace était devenu un Time Square cheap de musiciens inconnus. Si vous voulez que du bien à Facebook évitez de refaire la même erreur,

10- Vous demandez des “likes”


À l’occasion, j’invite des gens à aimer la page de donnetamusique. Je crois par contre que les fans doivent s’y diriger par eux même. Facebook, c’est un degré de séparation de millions de personnes. Solide raccourci. Travaillez à fournir du contenu de qualité plutôt que d’arrêter les passants dans la rue.

Lisez le texte original de Chris Robley via The DIY Musician et retrouvez cet article sur le site de Donne Ta Musique

A propos de l'auteur

Diplômé en Communication-Marketing à l’Université du Québec à Montréal, Marc-André est directeur du marketing de la radio CISM 89,3 FM. Sur son site www.donnetamusique.com, il transmet ses idées, essaie des nouvelles stratégies et discute de l’actualité musicale.

9 commentaires

  1. Anne-Cécile says:

    “les 10 raisons pour lesquelles vous perdez”?

    Reply
    • Ouille ouille ouille merci!

      Reply
      • Anne-Cécile says:

        :)

        Reply
        • En fait, je viens de vérifier, vous au présent de l’indicatif, c’est bien vous perdez…Alors au début je voulais changer pour perdaient mais c’est bien le vous qui s’accorde…C’est le sujet…Donc le doute!

          Reply
          • Rod says:

            en revanche “8- Vous demander d’aimer la page pour pouvoir écouter la musique”

            c’est bien un Z à demandeZ :) et non un R comme actuellement.

          • Robert says:

            Bonjour,

            Il me semble qu’Anne-Cécile a tilté sur la syntaxe, et non sur l’orthographe: “les 10 raisons sur pourquoi” n’est pas une expression très heureuse car fautive. On dit plutôt “les 10 raisons pour lesquelles” :-)

  2. Anne-Cécile aka grammar nazi says:

    je parlais de la syntaxe “les 10 raisons sur pourquoi” (les 10 raisons qui expliquent que vous perdez” ou “les 10 raisons pour lesquelles vous perdez”). :)

    Reply
  3. Voila des informations vraiment pertinentes… et d’autres que l’on trouve intuitivement si l’on est attentif à notre com. Il y un autre point important à noter:
    * Les gouts des gens changent, nos projets évoluent et donc cela amène des fans à décliquer “j’aime” quand ils reçoivent des actus dans lesquelles ils ne se reconnaissent plus. Personnellement mon fonds de fan à été réalisé par l’intermédiaire d’un projet pop (une pub diffusée uniquement sur le web), mais maintenant que mon projet album est enclenché, plutot folk/rock, il y a des personnes qui ne suivront pas. J’ai régulièrement des like en moins et néanmoins une fanbase qui ne cesse de grandir.

    * C’est un point positif que les gens qui n’aiment pas réellement votre musique s’en aille. Au moins cela permet de dialoguer avec de vrais fans au lieu d’avoir un page fantôme avec des actus sans réactions…

    Pour le point #5: Un excellent exemple est celui de “Toni Childs” qui a su ramener à sa page FB des milliers de fans en l’espace d’un ou deux ans. Certe, elle est connue d’un certain public, mais elle est surtout très positive! Elle a le don de fédérer!!!

    Reply

Donnez votre avis !

 

Créé par Wordpress