Vinyl Buyers’ Club le site qui vous envoie un vinyle par mois chez vous

platine

À l’heure où le numérique est la principale option lorsqu’il s’agit d’écouter de la musique, des alternatives se développent… Si le vinyle connaît depuis quelques années un nouvel essor, les disquaires ne sont plus les seuls sur le marché de la galette. En effet, on ne trouve plus uniquement du microsillon dans les bacs mais aussi sur la toile. Ajoutez à cela, l’expansion des concepts d’abonnements mensuels à des coffrets en tout genre (beauté, food, puériculture mais aussi musique) et vous obtiendrez le “Vinyl Buyers’ Club“.

Vous en conviendrez (peut être) ce n’est pas parce qu’on est amateur de vinyles qu’on est obligatoirement un “digger” dans l’âme. Pour tous les mélomanes qui préfèrent la surprise à la trouvaille, il y a fort à parier que le projet de Vinyl Buyers’ Club vous séduisse. À la façon d’un disquaire indépendant, ce site vous propose chaque mois de vous envoyer, directement chez vous, un vinyle en édition limitée pour parfaire votre collec’ !

  • Les plus 

Une sélection pointue : qu’il s’agisse d’une première sortie ou d’une réédition, les maîtres mots pour le Vinyl Buyers’ Club sont “musique de qualité” et “édition limitée”. Pour preuve, on trouve dans les archives du site  : le tout premier album de The Gossip That’s Not What I Heard sorti en 2001 (soit 5 ans avant le succès planétaire de “Standing In The Way Of Control“), une compilation de Jarring Effects pour fêter la centième sortie du prestigieux  label de bass music mais aussi  le dernier album des britanniques de The Herbaliser sorti (bien évidement) sur Ninja Tune . Pour le mois d’octobre : changement de décors avec la réédition de l’album The Ronnell Bright Trio du jazzman Ronnell Bright. Vous l’aurez compris, il y en a pour tous les goûts du moment où on aime la (bonne) musique.

La livraison directement chez vous : sur le même principe que les boxs beauté vous recevez tous les mois une surprise dans votre boîte aux lettres. Vous ouvrez votre colis, découvrez la pochette de votre disque, écoutez d’une oreille attentive votre nouvel objet de collection… En bref, un pur moment de mélomanie pour peu que la musique vous plaise.

L’idée cadeau : La bonne époque où l’on offrait des albums à nos proches n’est pas révolue. Mais si vous avez perdu votre entrainement et que vous ne savez pas par où commencer les vinyles du Vinyl Buyer’s Club seront sans aucun doute en bonne entrée en matière.

  • Les moins 

► Le prix : Si la qualité des vinyles est assurée par une équipe passionnée, lorsque l’on compare avec les prix proposés par Discogs (même si il s’agit de disques de seconde main) et ceux proposés par le club, on note tout de même une bonne marge.

Capture d’écran 2015-10-13 à 19.50.15

Si le disque ne nous plait pas : pas de possibilité de vous faire rembourser ou même de l’échanger. Le club vous préconise donc de conserver soigneusement votre vinyle afin de pouvoir le revendre.

  • Qu’est qu’on retient ? 

► Une chouette initiative qui s’inscrit dans la mouvance du retour du vinyle.

► Un abonnement à mettre entre les mains de mélomanes éclectiques.

► Un budget mensuel non négligeable.

Inscrivez-vous à notre newsletter

et recevez les derniers articles du blog tous les lundis!

Nous respectons votre vie privée. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

A propos de l'auteur

Sudiste expatriée à Paris, je réponds au titre de padawan chez DBTH. Lorsque je ne suis pas à l’agence je parcoure la ville et les Internets à la recherche de bonnes vibes. Passionnée de musique de 80 à 140 BPM, je me perds de temps temps dans l’exploration du logiciel Ableton Live. Anciennement étudiante au CELSA et à l’École des Mines d’Alès, j’ai passé plusieurs mois à écrire dans les back offices de Tsugi et de Green Room Session. Attachée au journalisme, j’écris aussi pour le webzine Dure Vie.

Donnez votre avis !

 

Créé par Wordpress